25% de remise sur toute la gamme
FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 50€ D'ACHATS

Les boissons isotoniques : quelle tolérance digestive ?

Les boissons isotoniques : quelle tolérance digestive ?

LES BOISSONS ISOTONIQUES : QUELLE TOLÉRANCE DIGESTIVE ?

Les sportifs sont souvent confrontés à des problèmes digestifs qui peuvent entraver significativement leurs performances sportives ou pendant l’entraînement. Ces troubles peuvent se manifester par des reflux, des nausées, des crampes intestinales, des flatulences ou encore des diarrhées. Plusieurs facteurs peuvent expliquer l’apparition de ces troubles tels que la déshydratation, le stress, les apports alimentaires en certains nutriments (lipides, fibres, vitamines notamment). Mais les sportifs incriminent assez fréquemment la composition des boissons consommées.

Effectivement, la boisson peut jouer un rôle dans l’apparition des symptômes d’intolérance digestive. En particulier, l’osmolarité de la boisson, la composition glucidique, mais aussi la température de la boisson sont des facteurs à considérer lorsque l’on envisage la consommation de boissons isotoniques lors d’une activité physique et sportive. On vous en dit sur cette boisson de l’effort et son effet sur votre organisme et votre corps !

DÉFINITION ET PROPRIÉTÉS DES BOISSONS ISOTONIQUES

Dans la pratique du sport ou d’une activité physique intense en efforts, consommer des produits ou boissons dites isotoniques est chose courante. Mais qu’est-ce qu’une boisson isotonique ?

Appelée boisson isotonique, de l’effort ou énergétique l’ensemble de ces boissons sont destinés aux sportifs. Hydratation, diminution de la fatigue, assimilation et absorption rapide par l’organisme des glucides (sucres), minéraux et vitamines, consommer ce type de boissons pendant une activité physique permet aussi de compenser les pertes induites par des efforts intenses.

Une boisson est dite isotonique, car elle contient la même concentration en particule que celle présente dans notre sang (plasma). Son rôle est d’apporter au corps et à l’organisme le sodium (sel), glucose, potassium et l’eau perdue pendant un effort intense prolongé comme un sport d’endurance.

Elle contient différents types de glucose comme le fructose ou la maltodextrine. Et grâce à sa densité proche du proche du plasma sanguin son absorption permet d’apporter de l’hydratation, un passage rapide des éléments nutritionnels et ainsi d’assurer la continuité des efforts et de compenser les pertes énergétiques.

POURQUOI CONSOMMER UNE BOISSON DE L’EFFORT 

Une bonne hydratation, une bonne nutrition sportive, consommer des produits de qualité est essentiel quand on est sportif. En effet, pendant un entraînement ou une compétition boire une boisson isotonique bien dosée apporte plus de substances (glucides, sodium, potassium par exemple) que boire simplement de l’eau. Sa consommation, de par sa vocation énergétique permettra de donc de compenser les pertes en minéraux, eau et énergie utilisés pendant l’effort. Formulées pour apporter au corps des substances essentielles aux besoins énergétiques du sportif elles sont des alliées de choix et encore plus lorsque qu’on pratique un sport d’endurance.

LA COMPOSITION D’UNE BOISSON ISOTONIQUE 

En général, une boisson isotonique contient :

- de l’eau, qui permet de maintenir l’hydratation

- des antioxydants et des vitamines (groupe B) et du magnésium qui aident à lutter contre la fatigue

- des minéraux comme le sodium, le magnésium et le potassium (soyez vigilants sur la teneur en sel et en magnésium et à ce qu’elle ci soit bien dosée)

- des glucides (sucres) essentiels à votre nutrition et pour apporter de l’énergie. La maltodextrine s’assimile facilement, car son goût n’est pas sucré et elle permet d’optimiser le confort digestif

- elle peut également contenir des acides aminés ou BCAA

BOISSONS ISOTONIQUES PROTOCOLE DU COMPARATIF 

Revenons-en à notre interrogation sur la tolérance digestive de ces boissons de l’effort. Afin de comprendre leur assimilation. Ont-elles un rôle dans l’apparition de certains troubles ?

Ainsi, la tolérance digestive de la boisson isotonique Isostar Hydrate & Perform a été comparée à une boisson de l’effort concurrente chez des sportifs entraînés (Sadowska K et al., 2009). Ainsi, 18 sportifs professionnels ont consommé deux boissons glucidiques de l’effort selon le protocole suivant et lors de deux périodes différentes :

- 500 ml de l’une ou l’autre des boissons 60 minutes avant et 500 ml immédiatement après un exercice test (2 x 25 minutes à 70% de la VO2 max)

- puis 150 ml de l’une ou l’autre des boissons juste avant puis après les 25 premières minutes de l’exercice test.

Après la fin de l’exercice, les athlètes ont rempli un questionnaire concernant la fréquence et l’intensité des plaintes gastro-intestinales.

Produits testés 

La boisson énergétique Isostar Hydrate & Perform a été consommée et comparée à la consommation d’une boisson concurrente. La composition des boissons testées diffère en termes de composition glucidique (teneur et source glucidiques différentes) ainsi que la composition vitaminique et minérale. Les deux boissons sont par contre isotoniques.

La température des boissons consommées était de 5-10 °C.

 

Les deux boissons ont été distribuées de manière aléatoire en cross-over.

Résultats 

Les plaintes gastro-intestinales telles que le reflux ont été significativement plus importantes avec la boisson concurrente (83%) par rapport à la boisson Isostar Hydrate & Perform (22%) (p<0.001). Ces plaintes ont été perçues comme plus sévères par les athlètes consommant la boisson concurrente (1.9 ± 0.9 point pour la boisson concurrente versus 0.2 ± 0.4 point pour la boisson Isostar) (p<0.001).

La sensation de « trop-plein » gastrique a également été observée significativement plus fréquemment (p<0.01) chez les athlètes consommant la boisson concurrente (89%) par rapport à la consommation de la boisson Isostar Hydrate & Perform (39%).

Les auteurs de l’étude expliquent les effets observés par la différence de composition notamment glucidique et minérale (sodium et magnésium) des deux boissons et recommandent préférentiellement la consommation de la boisson Isostar Hydrate & Perform.

Références bibliographiques

Sadowska K, Bajerska J, Jeska J, 2009. The effect of two carbohydrate-electrolyte drinks on gastrointestinal complaints and physical performance in rowers. Medicina Sportiva, 13 (3) : 171-176

Découvrez la gamme de boissons isotonique Isostar ! 

Secure payment